Quand on a pris de l’âge et qu’on n’a plus toutes ses dents, quand à la fin d’une bagarre on se retrouve avec un trou dans la mâchoire ou quand on souffre d’une carie ou d’une parodontite, la prothèse dentaire est une des meilleures solutions auxquelles recourir. Si vous voulez tout savoir sur le sujet, vous êtes au bon endroit.

Les types de prothèses dentaires

Avant tout, il faut préciser que seuls un denturologiste et un chirurgien-dentiste sont habilités à prescrire et à procéder à une pose de prothèse dentaire. À partir de là, on compte deux types principaux de prothèses. Il y a celles fixes et celles amovibles. Le choix se fait en fonction de l’état de vos dents et de vos désirs.

Les prothèses dentaires fixes : Comment ça marche ?

Vous opterez pour une prothèse dentaire fixe dans le cas où une partie de votre dent ou la totalité est abîmée. Ici, selon la nature du problème, il vous faudra opter pour les solutions suivantes :

  • Une couronne dentaire ;
  • Un bridge ;
  • Une onlay/inlay ;
  • Une facette.

La couronne dentaire est une prothèse qui se pose sur la dent quand celle-ci est tellement abîmée qu’elle ne peut plus être restaurée. Pour le bridge, le médecin installera un dispositif qui s’appuiera sur les dents voisines (qui servent donc de piliers) de celle défectueuse.

Lorsqu’une racine est enlevée, il faut la remplacer par une racine artificielle. Là, il faut un implant dentaire. Le chirurgien posera la prothèse sur une vis conique ou droite préalablement fixée dans l’os de votre mâchoire, après une anesthésie locale et un forage. Après une telle opération, vous devrez vous en tenir pendant un moment à une alimentation stricte, tel qu’expliqué dans cet article.

L’onlay ou inlay permettent de consolider une dent mal en point. Ici, on n’opérera pas votre dent à proprement parler. On ne fera que la recouvrir d’un collage (onlay) ou la réparer de l’intérieur (inlay) grâce à des matériaux et substances adaptés.

Les prothèses dentaires amovibles : Comment ça marche ?

Les prothèses dentaires amovibles peuvent comme leur nom l’indique, être ôtées et replacées par l’utilisateur, chaque fois que ce dernier le souhaite. Le principal avantage qu’il y a à cela est que l’on peut les nettoyer entièrement avec aisance. Elles servent à remplacer des dents absentes de la gencive, et elles peuvent être partielles ou complètes.

Pour les prothèses partielles, la solution la plus abordable financièrement est le stellite. Il s’agit d’un matériau fabriqué en un alliage de cobalt et de chrome, et qui sera relié aux dents voisines grâce à des crochets. Le stellite est constitué de deux parties :

  • Une partie supérieure comprenant un faux palais partiel en résine ;
  • Une partie inférieure maintenue par les crochets.

Quant aux prothèses complètes, elles sont conçues avec une base en résine et des dents en porcelaine ou en résine. Le chirurgien-dentiste posera généralement deux implants dentaires, puis une barre sur laquelle la prothèse sera fixée. La fixation est solide, et dès lors, vous n’avez plus à craindre des complications futures.

Vous savez maintenant tout sur la pose d’une prothèse dentaire. Il ne vous reste plus qu’à déterminer laquelle vous convient le mieux et à vous rendre chez le spécialiste de votre choix.