Dès lors qu’une partie visible d’une dent a besoin d’une reconstitution, le recours à une couronne dentaire est indispensable. Il s’agit d’une prothèse dentaire placée par un spécialiste. Sachez qu’il existe de nombreux types de couronne dentaire. Ainsi, il est parfois difficile de savoir quel modèle de couronne représente le meilleur choix.

Couronne dentaire : définition

En général, la couronne représente la partie apparente de la dent et c’est la racine qui constitue sa partie invisible. Par extension, les dentistes posent la couronne dentaire en céramique dans le but de substituer cette zone visible de la dent.

Prenant la forme d’un capuchon, la couronne dentaire sert à recouvrir le reste de la dent en vue de favoriser la reconstitution d’une nouvelle. La mise en place d’une couronne dentaire en céramique poursuit deux sortes d’objectifs qui sont la dévitalisation, la restauration de la dentition et la solidification d’une dent délabrée. De plus, cette alternative peut rendre un sourire plus esthétique.

Les dentistes utilisent en outre de nombreux types de couronne dentaire. Bien entendu, chaque prothèse est unique de par sa technique et les matériaux de construction. De ce fait, le prix de couronne dentaire varie d’un modèle à un autre.

Il existe trois grandes familles de couronne. Ce sont principalement les couronnes en céramique, les couronnes cérames métalliques et les couronnes métalliques. Mais d’autres possibilités s’offrent aussi à vous, selon votre cas et vos besoins.

Une couronne dentaire en céramique

La couronne céramique désigne le modèle le plus récent. La céramique indique une matière bicompatible afin de limiter les risques de rejet. La majorité des personnes qui optent pour la couronne céramique sont des individus soucieux du côté esthétique. Bien évidemment, ces modèles s’associent aisément avec les autres dentitions.

Vous pouvez avoir une couronne en zircone, caractérisée par une matière blanche, résistante et solide qui n’est autre que l’oxyde de zirconium. Plusieurs couches de céramique recouvrent ce noyau, dont l’aspect est proche de celui de l’émail dentaire ordinaire. L’utilisation d’une couronne en zircone anatomique monobloc appelée également full-zircone est envisageable.

Ensuite, la couronne en céramique pressée e-max indique une couronne dentaire constituée totalement d’une matière en céramique ou vitrocéramique de lithium (E. max). Ayant un aspect liquide en fonction de la technique de la cire perdue, ce matériau est pressé en cylindre dans un moulage pour prendre la forme de la dent à remplacer.

La couronne dentaire en céramique E. Max présente un effet incroyable, que ce soit au niveau de son aspect translucide et fin ou de la couleur. Pour autant, elle n’est pas conseillée dans le cas où les autres dents paraissent extrêmement teintées.

Enfin, les couronnes dentaires feldspathiques représentent en général le modèle de prothèse dentaire en céramique conventionnelle. En effet, le feldspath désigne un minéral utilisé le plus souvent dans l’industrie du verre et de la céramique. Ce type de prothèse marque les toutes premières prothèses dentaires toutes céramiques. Elles sont connues de par leur côté esthétique similaire aux dents naturelles.

La céramique feldspathique est un matériau fragile, elle sert de matière de construction de base de la partie en porcelaine des prothèses métallo-céramiques. Ces dernières sont destinées uniquement aux facettes dentaires ou aux dentitions ayant subi moins de pression.

Les couronnes en métal

Les couronnes métalliques sont en général conçues à partir d’un mélange de deux matières à base de nickel et de chrome. Il est également possible de trouver des couronnes dentaires en cobalt et chrome. D’autres mélanges de matières en métal peuvent être également prévus pour élaborer ce type de prothèse.

Les couronnes métalliques offrent un effet assez réduit, surtout au niveau de l’esthétique. Cela est dû au fait que ce matériau ne se fond pas avec les autres dents. Leur utilisation s’avère efficace pour les dents les moins apparentes situées au fond de la bouche, telles que les molaires.

Pourtant, il est possible de recourir à l’adoption d’une couronne dentaire en or. C’est une meilleure alternative quand le patient souffre d’une allergie au nickel. Bien que moins courant, ce modèle est toujours posé par bon nombre de dentistes. Enfin, le prix de couronne dentaire en or parait coûteux, et il est aussi possible d’allier cette matière et d’autres substances comme l’argent, le platine, le palladium, etc.