La pose de couronne dentaire en céramique est une intervention chirurgicale nécessitant le concours d’un dentiste spécialiste. Son coût varie selon les types de matériels. La protection dentaire est une prothèse servant à substituer une dent, fixée sur un implant. Généralement, les tarifs de couronnes dentaires dépendent de la qualité de la couronne à monter. Cela dit que la fixation d’une couronne dentaire est non seulement proportionnelle aux types de la céramique à poser, mais aussi au nombre d’interventions. Mais une couronne dentaire c’est quoi exactement ? Pourquoi les prothèses dentaires en céramiques sont plus chères ? Alors quel coût prévoir vraiment pour la pose de couronne dentaire en céramique ? 

La couronne dentaire, c’est quoi ?

La couronne céramique est une partie des bridges dentaires figés. C’est une dent artificielle creuse permettant de protéger comme un capuchon un espace inoccupé dans la dentition. Elle sert à recouvrir une dent trop détériorée qui ne pourrait plus d’une manière générale et médicale être restaurée avec une simple facette. La couronne dentaire existe aussi en quelques types ; couronne dentaire en métal, protège dentaire céramo-métallique, couronne dentaire à incrustation vestibulaire. Une couronne en métal est moins chère, mais esthétiquement insatisfaisante. Il en est de même pour la couronne à incrustation vestibulaire. La couronne céramique est favorable pour la santé, plus esthétique et très solide. Les prothèses sont produites pour montrer un aspect le plus naturel possible. Une couronne dentaire est fabriquée esthétiquement sous la même forme, de la même couleur et taille qu’une dent naturelle. Mais une couronne dentaire en céramique coûte chèrecliquez ici.

Pourquoi les prothèses dentaires en céramiques sont plus chères ? 

Une couronne céramique est plus chère qu’une couronne dentaire métal. Elle est esthétiquement adorable fragile, mais chère. Les couronnes céramiques existent en plusieurs types. La couronne céramique sur zircone, la couronne céramo-métallique qui sont toutes des couronnes en semi-céramiques solides très esthétiques, mais vraiment coûteuses. Les couronnes céramiques sont vraiment chères. Par exemple, la valeur de la couronne céramique peut atteindre 600 à 1 500 € environ, la couronne ceramo-metallique varie aussi entre 500 à 1 200 €. En réalité ces prix excédentaires des prothèses céramiques sont en fonction des matériaux de fabrication. De plus l’intervention d’un dentiste ou le frais de la pose des couronnes dentaires coûte également cher, elle peut atteindre la somme de 500 €. Pourtant l’intervention du dentiste peut être répétée en trois séances. Cela affecte aussi le prix de la pose d’une couronne dentaire en céramique. Alors quel coût doit-on prévoir vraiment pour la pose de couronne dentaire en céramique ?  

Quel coût prévoir la pose de couronne dentaire en céramique ?  

Comme tous les soins médicaux, les soins dentaires sont payants. Ils font partie des frais médicaux que chaque individu paie à chaque fois qu’il atteint des maux dentaires. La personne intéressée par la pose d’une protège dentaire en céramique ou d’une couronne zircone doit prévoir généralement un budget à partir de 500 € pour pouvoir bénéficier d’une couronne dentaire céramique bien adaptée. Ce prix peut atteindre jusqu’à 1 500 € suivant les matériaux utilisés. Le choix de la couronne sur mesure et le scellement sur un pivot ou implant affectent le coût de la pose d’une protège dentaire en céramique. Il en est de même pour les matières de la prothèse choisie, la qualité de la matière adaptée pour la fabrication de la couronne affecte également le prix. La durée de vie d’une couronne dépend particulièrement de la matière choisie. Sur le plan technique médical, le prix d’une couronne est affecté par l’ampleur des travaux, type de couronne, nombre des dents à consacrer, le positionnement ainsi que le nombre de l’intervention. Même la garantie pour la prise en charge d’une prothèse dentaire avec une compagnie d’assurance atteint aussi la somme de 1 200 €. Mais il est vraiment conseillé de souscrire une assurance maladie qui pourrait supporter rembourser ses dépenses pour la pose d’une prothèse dentaire. La mutuelle dentaire est nécessaire, elle permet de garantir la couverture en matière de soins dentaires. En fait la pose d’une prothèse dentaire exige au patient des visites assez fréquentes causant des frais supplémentaires chez les spécialistes. Alors pour éviter des dépenses, l’individu intéressé par les prothèses dentaires devrait consulter des dentistes spécialisés et renommés.